Que retenir de l’actualité du mois de Mai sur le marché de l’immobilier de bureau de l’environnement de travail ? On constate une tendance de plus en plus prononcée pour les enjeux écologiques. VINCI Energies Building Solutions, le domaine d’activité de VINCI Energies dédié aux bâtiments, vient par exemple de sortir un livre blanc sur la transition environnementale des bâtiments autour de quatre thématiques : la décarbonation de l’énergie et de ses usages, la décarbonation des équipements et matériaux, la protection des ressources naturelles et l’adaptation au changement climatique1.
Ces démarches environnementales prises par les entreprises peinent pourtant à convaincre les salarié·es, comme le souligne un article du Workplace Magazine, « Les salariés pressants mais confiants »2, qui se base sur une étude réalisée par Obsoco fin 2023. 40% des salarié·es ayant répondu à l’enquête, estiment que quand leur entreprise entreprend une action pour l’environnement, les motivations sont surtout pour se donner l’image d’une « entreprise responsable » auprès de ses clients ou par obligation juridique.
Ce constat peut s’expliquer par le rapport ambivalent, des professionnels de la RSE, à la cause écologiste. Les personnes évoluant dans ces métiers entretiennent rarement des relations avec des milieux militants et tendent à favoriser des pratiques individuelles dans la transition écologique. C’est notamment une des analyses mises en avant lors du colloque organisé par le groupe de recherche ProVirCap3, un projet financé par l’Agence nationale de la Recherche.
Le mois dernier, l’émission Studio W, a également consacré deux tables rondes sur l’aménagement et la flexibilité du travail. La première table ronde, animée par Julie Dohen4, réunissait Philippe David5, Caroline Diard6, Carnie Perrotey7 et Frédéricke Sauvageot8. Les invité·es ont été interrogés sur le rôle de l’espace dans le travail de bureau aujourd’hui. Ils ont surtout mis en avant l’importance des espaces de bureaux comme lieu de socialisation où les personnes viennent pour « rompre avec isolement ». Pour Carine Perrotey, les espaces de travail sont encore trop conçus dans une « pensée mécanisme » (ex: faire une réunion dans une salle de réunion) et qui ne favorisent pas suffisamment un sentiment d’appartenance à l’entreprise.
La seconde table ronde, animée par Bastien Cany9, réunissait Jean-Pierre Bouchez, Valéry Guesné et Céline Leonardi, pour discuter du flex-office qui selon une étude de JLL devrait concerner 40% des salariés dans deux ans. Si l’enjeu de ce modèle d’aménagement était principalement de réduire le coût des postes de travail avant la crise sanitaire, les bureaux en flex-office sont aujourd’hui conçus sur le principe de l’activity based working permettant, selon les invités, de prendre en compte les besoins individuels et collectifs des salarié·es.
Ainsi l’idée gestionnaire que les espaces de bureaux doivent être pensé comme des « lieux de vie » restent encore très fortes aujourd’hui. Le concept, pensé dès les années·es 2000, a pour objectif de favoriser la communication informelle entre les salarié·es en aménagement les espaces de travail comme des zones de rencontre. Ces « lieux de vie » constituent également une réponse spatiale à l’enjeu de flexibilité des entreprises à la recherche d’organisation du travail permettant de s’adapter aux aléas du marché économique.

1 VINCI Energies Building Solutions, « Solutions pour la transition environnementale des bâtiments ». Workplace Magazine. 21 mai 2024.
2 Manon Touchard, « Les salariés pressants mais confiant », Workplace Magazine, 29 janvier 2024
3 Laure Bereni (2024, 13 mars). SAVE THE DATE! Professionnel·les de la RSE / CSR professionals.
4 Rédactrice en chef de Workplace Magazine.
5 Président de Form’A
6 Professeure associée à TBS Education.
7 Directrice marketing et innovation à Insitu Groupe
8 Directrice de la QVT, du domaine immobilier & espaces de travail à Orange
9 Directeur de la rédaction à Workplace Magazine
10 Thierry Pillon, « Retour sur quelques modèles d’organisation des bureaux de 1945 à aujourd’hui », La nouvelle revue du travail, no 9, 2016.

Waitack - Alexandre Butin

Alexandre Butin,

Consultant chercheur

Partagez cet article

article liés